L'Installation de biogaz

Fonctionnement de l'installation biogaz


L'élevage de porcs se compose dCotting et Fils - Arconciel'environ 500 truies.

4'500 tonnes de lisier sont ainsi produites annuellement et valorisées dans l'installation de biogaz. 3'800 tonnes par an, d'autres déchets et sous-produits organiques, appelés cosubstrats, sont également incorporés dans l'installation de méthanisation.

 

 

La codigestion

Cette incorporation en méthanisation de cosubstrats ne provenant pas de l'exploitation agricole, permet d'augmenter la production de biogaz car ces matières ont un potentiel méthanogène plus élevé. L'intérêt de cette pratique est non seulement énergétique, mais elle propose un exutoire local aux déchets et sous-produits alimentaires. L'installation de biogaz est équipée d'une unité d'hygiénisation pour traiter thermiquement avant leur incorporation dans le digesteur les substrats contenant des sous-produits animaux, tels que les restes alimentaires de cuisine. Ce pré-traitement permet de garantir un substrat exempt de risque sanitaire.

Une halle de réception a été construite sur le site pour le stockage des cosubstrats. Ces derniers, ainsi que le lisier de porcs, sont introduits dans le digesteur par le biais dune pré-fosse. A sa sortie du digesteur, la biomasse est transférée dans un post-fermenteur, équipé lui aussi d'un gazomètre intégré, jusqu'à son épandage. Les deux réacteurs ont un volume de 12000 m3 chacun.

Notre couplage chaleur-force MAN est doté d'une puissance de 190 kWel et 240 kWth. Après quelques mois d'exploitation, un second groupe de cogénération d'une puissance de 254 kWel et 302 kWth a été ajouté.
L'électricité est injectée dans le réseau et la chaleur est valorisée a plus de 85% sur le site. Elle est en effet utilisée pour :

  • Le chauffage du digesteur et du post-fermenteur
  • La couverture des besoins de l'unité d'hygiénisation
  • La cuisson des déchets de patates destinés a l'alimentation des porcs 
  • Le chauffage des bâtiments en annexe


L'installation de biogaz a été construite par Axpo Genesys AG. Ce constructeur a collaboré avec les entreprises de la région qui se sont occupées de la construction de la halle des cosubstrats et d'exécuter les travaux de gros-œuvre (maçonnerie) et second œuvre (chauffage, sanitaire ).